aminos

10 novembre 2006

..To time or not

Est ce que le temps est capable de nous faire oublier nos souffrances? la réponse qu on entend c est laisse ca au temps ou bien laisse ca au temps il finira par oublierau fil du temps ce raisonement aussi débile qu il soit conduit a une seule constatation c est que le temps n a riena avoir dans cette maudite équation c est plutot notre faculté a surpasser ou surclasser les choses dont on fait allusion car le temps na qu une seule chose a faire c est de passer attendant que nous puissions passer a autre chose donc ce nest que volonté partant de ce principe une autre uestion se pose d elle méme arrivons nous toujoursa ce qu on veut là vous répondra un autre disant il suffit pas de vouloir il faut y croire mais croire en quoi croire en la possibilité d oublier  mais pourquoi donc oublier notre experience  qui n est rien d otre qu une partie de notre vie notre existence  mais c est absurde de s ignorer là c est la souffrancde pour de bon donc aussi ironique que puisse paraitre les choses ce n est que apr la souffrance que nous vivons alors  vaut mieux une souffrance avec toute notre vie

Qu en dites vous?

Posté par aminos à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 novembre 2005

"PAIN"

franchement, je ne sais plus quoi dire ni quoi faire moi qui a toujurs su tout prévoir d avance je me vois pour la première fois dans une siuation qui m' est toute nouvelle non pas par la position mais par tous les parametres entourant cette situation bien que je suis tout a fait incapable de controler le moindre parametre de cette innombrable equation ou je suis ammarée jusqu au cou mais ca me dépasse par tous les niveaux non par manque d experience mais uniquement parce que c est la premiere fois ou je me rends compte qu a force de tout controler on finit par rien controler a la fin car ce n est pas toute chose en cette vie doit etre raisonnée avant d etre faite kar le coeur a ses raisons que la raison ignore

chers amis excusez ce mediocre post mais j avais besoin de l ecrire a vous d y laisser vos comment

a la prochaine

Posté par aminos à 20:06 - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 août 2005

c quand....?

"Quand deux êtres s' aiment et que ça colle pas entre eux ,  quand est ce que on se rend compte que c est fini pour de bon..."

Ainsi furent les paroles prononcées dans un film, et qui m a fait réfléchir sans avoir eu de réponse plausible,  c est pourquoi j ai voulu partager cette réflexion avec vous mes amis pour me faire part de vos réflexions a ce propos

Le débat est ouvert...

a la prochaine...

Posté par aminos à 21:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

30 juillet 2005

Un instructif Samedi Soir

"Alons, viens,t' inquiète pas on va pas te faire de mal..."; ainsi firent les paroles de mon ami au volant de sa voiture  en s' adressant à une personne qu'il poursuivait sur l 'un  des plus célèbres avenues de notre ville, qui fit autrefois la " gloire" de tout un peuple.

C 'était un samedi soir, à 23h45, après s' être ramené d' un café , nous n' avions pas encore sommeil alors la curiosité nous poussa à aller glander dans le coin. je fis surpris de l' abondance des voitures qui y rôdaient à cette heure-ci ( on se croyait à hyper rayon alcool vendredi soir) , après une allée jusqu'à l' autre bout de l' avenue ,  personne n' y était, alors ce n' était qu' un mythe nous pensîmes, toutefois quelque chose d'étrange attira notre attention , les voitures faisaient  demi tour et y revenait  nous faisons de la même c 'est ainsi que nous apercûmes dans le pénombre des personnes ,  c'est a ce moment que  nous comprenions que chaque voiture traquait une proie dans un respect mutuel de l' autre.

le Show ainsi vu, nous décidâmes de rentrer ; c' est à ce moment là qu' une personne nous appellait , nous nous arrêtons  pour savoir qui mais elle s' éloigna  on la poursuivit,  elle s'éloigna dès que nous rapprochons et inversement; après une heure de traque, on a compris les régles du jeu , fallait contacter son agent qui finit par accepter.

Enfin, elle monta a la banquette arrière de notre voiture a coté de notre ami , après un long moment de silence ,commenca les représentations, il s' appellait anass mais il préferait qu' on l ' appellait nancy .Eh oui!  comme vous venez de le constater c' est un homosexuel ( ne vous faites pas d' idée  nous ne le sommes pas.).

Aussitôt arrivés a la maison , commenca la conversation autour d' une tasse de thé

NOUS: alors a si anass euh! pardon nancy pourquoi tu hésitais a venir avec nous ?

NANCY: vous êtes trop nombreux pour moi ; si vous voyez ce que je veux dire et j' ai peur d' être massacré

NOUS: t' inquiète pas ; c' es t pas ce que tu pense nous sommes hétéro ( " hena rejala"); c' est juste pour un projet de psychologie que nous préparons

NANCY:ah bon! ( une autre soirée de gaché pensa t il...)

NOUS: alors pourquoi nancy?

NANCY: nancy c' est mon nom de scène et c' est primordial de l' avoir. ce sont les lois du marché

NOUS: tu es positif ou négatif ?

NANCY: j' aime être dominé , j' en rafolle et c' est encore une raison pour moi d' avoir choisi nancy comme nom, je me plais plus en ce nom que dans anass

NOUS : et ta famille est elle au courant ?

NANCY: juste ma mère tet mes soeurs, elles me comprennent parfaitement ; c'est ainsi;  je peux pas faire autrement.

NOUS: quand est ce que t as débuté ?

NANCY:  sortir ou coucher ?

NOUS : les deux ?

NANCY: coucher,  ca m' arrive depuis que j' ai 11ans; j ai toujours eu un faible pour les mecs,  peut être parce que j' étais élevé avec des  filles, en plus comme on dit ( raha ka tji 3la ghafla ma kat3lemch...); et pour ce qui est  de sortir,  c' est quand la vie est devenue dure et que j' ai rien foutu dans mes études, ca fait maintenant à peu près un an et demi, c'est uniquement pour l' argent , le plaisir je l' ai déja avec mon mari.

NOUS : comment? t' es marié (e)...?

NANCY: oui je suis mariée.

NOUS ; mais c' est pas encore permis dans notre pays?

NANCY: tout est permis dans notre pays c' est juste question de moyens.

NOUS: et comment?

NANCY: c'est simple ; au lieu de faire un acte de mariage c' est un contrat de travail qu'on établit et c' est répandu partout dans  le pays.

NOUS : êtes vous organisé en association?

NANCY : oui,  on en a une à la ville rouge mais c' est pas encore officiel,   c'est encore clandestin mais ne vous inquiétez pas ca ne va pas tarder à l 'être ...nous réponda t il d 'un air sournois....

On l' espère surtout pas nous pensîmes  ; ainsi était fini notre soirée qui bien qu écoeurante, puisque la réalité a toujours un goût amer, a ouvert nos yeux sur des réalités qu' on s' entête toujours à négliger.

D'après vous, est il(elle) le seul coupable ou est il une victime?quel est  notre part de responsabilité dans cette abberance sociale?

Le débat est ouvert.....

A la prochaine.

Posté par aminos à 15:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

27 juillet 2005

Amour: entre esprit et corps

Amour,  Love,  Houb,  Liebe et Pyaar(amour en hindou), tous ces mots ont un seul sens: cet effroyable sentiment qui nous fait  rêver le jour, chavirer la nuit,nous empêche de dormir et bien d 'autres choses dont je ne pourrai pas toutes les citer  ( laissons ca a une autre fois) . L élément suspect , ainsi définie, c'est de savoir comment ca se produit dont on  est censé répondre.

"L' amour, c ' est que du physique" , ainsi vous répenderont les partisans de ce clan , selon ces mêmes fatalistes , et en s 'appuyant sur un constat psychologique prétendant que l être qu' on aime est l' image la plus proche de celle de nos mères ( complexe d' oedipe oblige), l' amour c'est le premier coup d' oeil ou comme il l' appelle "coup de foudre " donc ce n' est que physique, mais si messieurs cette foudre venait à vous griller les esprits de facon a ce que vous ne pourriez pas en voir  les défauts et même en parlant que physiquement^,  ce qui constitue le talon d achille de cette idée . Constat: c 'est pas commode comme facon d' aimer .

Sur l 'autre rive , ou ammarre le bateau de nos idéolgues tu les entendra proclamer leur fameuse doctrine " l'amour c' est dans la tête que ca se passe" , donc selon eux,  l'amour  ce n' est pas un coup et c 'est passé, c est quelque chose qui se constitue au fur et à mesure , autrement dit ,  c'est une admiration de la facon de penser de l' autre et pouvoir selon les psychologues (je me demande s ils n ont pas une relation avec les premiers...) , trouver une personne proche a ta facon de penser  si ce n 'est la même que toi . Certes ,c est intéressant  ; ( mais entre nous c est pas du copiage, je me demande...)  , donc on devrait flancher pour notre clone dans l autre sexe pour pouvoir trouver l amour : grand significatif de stabilite mais puisque c' est ainsi on devrait plutôt étre stable avec soi même sans aucune nécessité à l 'autre  ( n'est ce pas...) , ce qui fait pencher la balance en faveur du premier groupe, et notre curiosité a explorer l autre est ce un mythe alors? ( je me demande...) Constat: pas très convaincant comme facon d aimer.

De ces décombres, que naissent un troisieme groupe( comme si deux ne sufffisait pas...) "les pacifistes",  qui vous diront que l 'amour c est un peu physique un peu d esprit . Intéressant; mais comment? . Selon eux( pas assez de fric pour payer les psy...), au début  c 'est une admiration physique ou comme ils disent la personne s installe physiquement dans ta cervelle ( te hante) , aussitôt installé , commence la deuxieme étape la plus déterminante   celle de connaitre l' autre , sa facon de penser, ses centres d intérêt et rechercher mutuellement une stabilité  sociale et émotionnelle sous l 'égide plutôt d une complémentarité d' esprit que d' une similarité ou analogie.

Alors là , chapeau messsieurs votre théorie hybride semble la plus plausible et la plus credible car nous conduit a une égalite plus que satisfaisante , faisant de telle sorte a ce que les deux avis s 'abouche vers un seul estuaire mais ceci pas en étant rival c est  en mettant main dans la main que nos deux compagnons (corps et esprit) pourront arriver a la qûete de ce trésor de tous les temps: " amour".

Sur ce, je vous laisse en espérant que j ai pas trop  chamboulé vos esprits ( autrment tenez moi au courant je connais un psy...)

A  la prochaine

Posté par aminos à 15:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

25 juillet 2005

Bâptème de feu

Bienvenue a tout le monde.
Un bon matin d un samedi d été ou je me suis révéillé ,comme d habitude, sur la sonnerie de mon téléphone , c était mon ami AMINE qui me contactait me demandant si je voulais l accompagner a Casablanca ,moi en bon aventurier que je suis, j ai pas hésité le moindre moment a accepter sans savoir pour quelle raison on allait, j' acceptais juste pour pouvoir changer de climat ,vu que je m ennuyais a en mourir ici a Rabat ,nous nous sommes vu a la gare Rabat ville et une fois au train il m a explique qu il se rendait a un blogmeeting . Je lui ai demandé ce que c était (excusez mon ignorance... ) il m abien expliqué les choses mais toutefois je restais sceptique car je  pensais que surement c était un truc ennuiyeux, un truc  de mecs qui n ont rien à faire que de rester collé devant leur PC.
Une fois la bas, les "casawis" chez qui on était invités ,on fait étalage de leur hospitalité, c était dans un exccellent café près du port "la sqala". Après les representations , phase ou j avais le plus honte de moi car tout le monde me demandait  mn blog e moi qui repondais (b wejhi hmar) que j avais pas , ainsi cette honte infligée j ai regretté d être venu et ca se repétait a chaque fois qu un nouveau membre ou groupe de membre venait a atterir sur la table ronde où je représentais le célèbre enigma de cette après midi. Ainsi fini les représentations, on s était fait un petit jeu c  celui de parler sur le blog et qu est ce qui a pu changer en la vie de chacun des blogeurs ainsi presents au cafe, je me suis senti (tout a fait encore une fois...) comme si j étais a des années lumières de la civilisation (wahed men ahel lkahef ou safi...), de l avenir ( c comme si c était un complot pour me faire punir de toutes les méchancetés que j ai pu faire dans ma vie ) , alors j ai plus qu une solution  c de  se cantonner sur soi même et laisser passer l 'orage et recevoir plus que donner (ah oui, en fait j ai rien a donner...), mais je vous en asure j en ai appris énormement ,plus que ca j ai fait connaissance dautres gens de notre societe ,chose qui ma vraiment honoré

Une fois a Rabat, piqué au vif, je n ai pu fermé l oeil qu après avoir realiser "noir sur blanc", la naissance de mon premier blog chose qui représentait beaucoup pour moi et cela n aurait pu voir le jour qu avec l aide de mon cher ami BloodLover qui d une générosité incomparable et d une patience illimité a veille a ce que je sois satisfait ( je le remercierai jamais assez) .

Ainsi fut mes amis mon bâptème de feu a la blogosphere...

Posté par aminos à 01:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]